xavier-b

Les compositions de Xavier sont nées de la rencontre entre deux univers: la peinture et l’orfèvrerie.

Sa condition d’orfèvre le mène à structurer sa toile de façon architecturale. En effet, comme pour la confection d’un objet, il détermine d’abord l’équilibre de sa composition avant de sculpter inlassablement la matière. De ce contact à la fois doux et brutal, lissé et abrupte, ostentatoire et réservé, il capte l’instant sensible et fragile où la matière lui renvoie sa propre émotion. Dans ce rapport intime Xavier puise son inspiration et transpose sa sensibilité (son salut) au travers d’une gestuelle singulière qui confère à ses œuvres leur esthétique abstraite.

À travers son processus de création Xavier invite le spectateur à contempler l’empreinte architecturée de son ressenti émotionnel.